Aux heures improbables

Aux heures improbables JW

Aux heures improbables,
Lorsque les fleurs du mal sont écloses,
Pétales sombres au goût de souffre,

Pistil de noir,
Distille le temps,
Disent-ils la nuit !
Mignonne,
N’allons pas voir si,
N’y allons pas, restons ici !
Vieillissons, pourrissons sagement,
Comme des roses séchées,
Chacun dans notre lit.
Respirons en silence,
La peur sourde de nos envies.

 

J.W