Et ce vent qui bourdonne au dehors

Et ce vent qui bourodnne

Existe t’il encore un avenir entre les lignes ?
Celles de ma vie, celles de ma main,
De mon futur qui se dessine,
A chaque bohème, à chaque chemin.

Vivrai-je assez pour le voir ?
Serai-je assez naïve pour y croire ?
Aimer la vie à chaque instant,
Celui qui te donne, celui qui te prend.

Libre sur ma route,
De prendre les virages ou de foncer dans le décor,
Etre vivante jusqu’à en avoir tort !

 

J.W

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *