Ecrivains

photo : 123rf.com

Solitaires au milieu de nos voyages,
Naviguant à vue sur le fil, des mots, du rasoir ou du réseau…

Et ce lien fragile, qui nous lient aux autres,
Comme autant de cordes,
Lancées à travers la brume,
A la recherche de nos rivages.

Voyez ces funambules,
Qui tendent leur perche à travers vos âmes,
C’est dans l’espoir de vous toucher,
C’est dans l’espoir d’y croire encore,
C’est dans l’espoir de ne pas choir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *