Reflets-silence2

Les reflets du silence

Au milieu de mes décombres, Maison de mon cœur effondrée, Je tapisse des murs d’ombres, De ruines pensées, vaguement égarées. J’ai marché plus que de raison, Dans le labyrinthe de mon passé, J’ai brûlé le soleil à tâton, sur ton fil, mon Ariane dénudée. J’ai[…]

Ocpaitainefuckcapitaine-sanstexte

Ô Capitaine, F***K Capitaine

La nuit tarde et moi je veille, C’est pas l’Aria de Beethoven, Plutôt l’Hallelujah de Buckley, Qui ce soir accompagne ma peine. A toi le bateau, Moi naufragé, je trinque ! Tout ce que tu attendais de moi, Le Cargo que tu voulais que je sois,[…]

La belle promesse

Le cœur en prairie, Les yeux en fleurs, J’ai les jambes qui déraillent, La bouche en goût de souffre, Mais je cours vers toi à bout de champ, Toi ma promesse qui tient mon souffle, D’un demain beau comme un printemps, « Ma belle, on[…]

BIRDS

Mon oiseau

Mon oiseau est parti, un soir sans prévenir. Il a trouvé le verrou de sa cage, tourné trois fois son petit bec à l’intérieur de la serrure, puis la porte s’est ouverte et il s’est enfui. Mon oiseau a déplié ses ailes ce jour là,[…]

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Clichés

Ô destins courroucés, sombres humeurs, working-people tout dépressif et cerné, t’en souviens-tu de tes congés ? Nous n’avons été que des touristes, des barbecues, des paellas, des hectolitres de bières, sodas et crèmes solaires, des planches de surf bon marché, des matelas crocodiles à gonfler, des[…]

bebe

Fragile

Du haut de ma petite réalité, j’imagine que sur cette planète, des milliards d’êtres s’emploient comme moi, chaque jour, à aimer leurs enfants, à les éduquer, leur transmettre des valeurs de partage et de respect de l’autre, les faire grandir, leur souhaiter de vivre dans un[…]

naitre

Né pour se battre, Né pour brûler, Né pour courir, Né pour en chier, Né pour aimer, Né pour un désir, Né pour pleurer, Né pour être, Né pour comprendre, Né pour veiller, Né pour devenir, Né pour rêver, Né pour engendrer, Né pour apprendre,[…]

Cosmogonie Julien Weber

Cosmogonie

Voyageurs infinis, À travers les particules d’espace, Nous empruntons des chemins sidérants, Au milieu des parcelles d’univers indécises. Entre nous, Des fragments d’atomes éclatent, Les astres nous consolent de naître poussière, Et nous invitent à flotter avec eux. Enfin nous quittons la terre et non,[…]

Ce qu’il restera

Étrange de voir comme parfois, les mots recoupent cruellement avec la réalité. Voici un texte que j’ai écrit le 6 janvier 2015, juste la veille de… Il s’agissait d’une mise en situation dans mon futur roman mais tout de même, ça me donne froid dans[…]

Nouvelle née - Julien Weber

Nouvelle née…

Je me tiens droite, Résistante, Devant un parterre d’ombres. Arme sans combat, Je suis déposée aux pieds, des doux comme des puissants. Corps en croix, Bouche en cœur, Je m’offre à l’étreinte d’un espoir, L’espoir de ce que vous en ferez. Si je suis vivante, Si je[…]

jesuis

So long

Je garderai d’eux cette image, qu’ils étaient les boulons d’une grosse imprimerie offset, d’une de ces machines intemporelles mécaniquement fiables, dont les rotors ne cessaient de tourner pour imprimer des mots, des dessins, des idées, des concepts, des opinions, des rires, des mille et une[…]

Ceux qui rêvent - Julien Weber

Ceux qui rêvent

Pour ces chapes de plomb qui pèsent sur vos têtes, Ils rêvent. Pour fuir vos âmes grises, confites d’ennuis, Ils rêvent, Pour vos risques calculés, vos colères maîtrisées, Ils rêvent, Pour vos mains froides, qui portent misère comme une croix en terre, Ils rêvent, Pour[…]

Homo-sapiens - Julien Weber

Homo-sapiens

À mon premier réveil, Lorsque je pris corps hors de celui de cette femme, Que bientôt j’appelais Mère, J’ouvris les yeux sur ces étendues de glaces, Offrant à la nature l’écho de mes cris, Et la chaleur de mon souffle se perdit en nuées dérisoires.[…]

J'appartiens au vent - roman de Julien Weber

Un pavé dans la librairie

A la moitié de l’histoire, J’appartiens au vent tome 2 vient de dépasser les 100 pages… Si on ajoute les 85 pages du tome 1 et les au moins 200 pages du « futur » tome 3, je suis en train d’écrire un pavé !

Aux heures improbables JW

Aux heures improbables

Aux heures improbables, Lorsque les fleurs du mal sont écloses, Pétales sombres au goût de souffre, Pistil de noir, Distille le temps, Disent-ils la nuit ! Mignonne, N’allons pas voir si, N’y allons pas, restons ici ! Vieillissons, pourrissons sagement, Comme des roses séchées, Chacun dans notre[…]

trajectoire by J.W

Trajectoire

Nous sommes des astéroïdes, Des comètes. Fragments de pierres lancées, A vive allure dans l’univers, Nous suivons des trajectoires, Traversons le vide sidéral, Transperçons les galaxies. Nous brillons, nous brûlons, Tant que les cieux nous le permettent, Ici et là nous courons à notre perte.[…]

Plume by Julien Weber

Froid aux yeux

Le ciel est si grand, On pourrait s’y perdre toi et moi, Envoyer les anges balader, Les saints, le père et toute la smala. On pourrait voyager à dos de nuage, En bas sur la petite terre, Ils nous verraient même pas. Et puis dans[…]