By Julien Weber

A vif

Vous mes mots, A qui je dois mon envol, Je vous demande une dernière fois d’imprimer cette phrase, Dans l’esprit, dans la boue, dans leur chair… Faîtes résonner vos voix au-delà de toute frontière, Atteignez les fous et l’oreille des sourds, Gravez les peaux, soyez[…]

tigre-et-dentelles-2

Tigre & dentelles

Sous ma peau, le désir danse. Il est un fauve que rien apaise, Aucune parole, aucun geste, Juste la chair promesse, D’une louve et de ses tendresses. Et il tourne en rond dans sa prison de sang, Comme un tigre blanc fragile et docile, Épris[…]

Ocpaitainefuckcapitaine-sanstexte

Ô Capitaine, F***K Capitaine

La nuit tarde et moi je veille, C’est pas l’Aria de Beethoven, Plutôt l’Hallelujah de Buckley, Qui ce soir accompagne ma peine. A toi le bateau, Moi naufragé, je trinque ! Tout ce que tu attendais de moi, Le Cargo que tu voulais que je sois,[…]

naitre

Né pour se battre, Né pour brûler, Né pour courir, Né pour en chier, Né pour aimer, Né pour un désir, Né pour pleurer, Né pour être, Né pour comprendre, Né pour veiller, Né pour devenir, Né pour rêver, Né pour engendrer, Né pour apprendre,[…]

Aux heures improbables JW

Aux heures improbables

Aux heures improbables, Lorsque les fleurs du mal sont écloses, Pétales sombres au goût de souffre, Pistil de noir, Distille le temps, Disent-ils la nuit ! Mignonne, N’allons pas voir si, N’y allons pas, restons ici ! Vieillissons, pourrissons sagement, Comme des roses séchées, Chacun dans notre[…]

vieuxpere

Tu sais quoi, Grand-père ?

Te souviens-tu de ta dernière nuit ? La dernière avant que tu ne partes, La tête haute, loin des seringues, et des bips du moniteur, Loin de cette foutue machine, Qui te faisait croire que tu respirais. En rêve, frais comme un gardon, Tu es venu[…]